Honorer la matière

 

La confrontation à la matière concrète s'est développée depuis l’enfance ; tissus et terre, soudure
et travail du métal, travail du bois…

J’ai d’abord trouvé dans la réalisation de documentaires audiovisuels une manière de mettre
en pratique professionnelle ce goût pour la manipulation et la transformation de la matière,
les lignes et la lumière, apparu très tôt et qui ne s'est jamais démenti.

Toujours je laisse trainer mes yeux pour saisir un geste, une technique, un coup de patte, une belle idée…

Partout je laisse trainer mes yeux, bords de mer, forêts, ports, poubelles d'ici ou ailleurs,
je collecte et amasse tout ce qui m’attire, objets ou éclats de matière.

Et depuis une dizaine d’années, je les manipule, triture, transforme, assemble et mets en lumière,
avec l’idée de donner de l’éclat aux lignes et matières qui m’ont séduites au premier regard.

Une année aux Beaux Arts m’a ouvert les chemins d’installations plus conceptuelles,
mais toujours en lien avec la matière…

 

Céline Serrano